Entreprendre avec succès en 2019

Entreprendre avec succès en 2019

Cet article participe à l’événement inter-blogs organisé par Olivier Clémence entrepreneur dans le domaine de l’e-commerce).

Résultat de recherche d'images pour "2019"

2019, nouvelle année, nouveaux défis. Nouvelles stratégies business, nouvelles stratégies marketing…

En 2019, on efface tout et on recommence, oubliez ce que vous avez appris, car maintenant c’est complètement obsolète. Car cette année tout change… enfin c’est en tout cas ce que j’ai déjà entendu à maintes reprises cette année et les années précédentes de la bouche de certains marketeurs. Certes, je brosse un portrait caricatural des marketeurs et évidemment tous les marketeurs ne disent pas cela. Mais soyons honnêtes cela reste une bonne manière de continuer à vendre… du marketing. Certes, le monde change et les anciennes techniques s’usent, mais ma patience et mon portefeuille aussi. Il est vrai que la concurrence s’intensifie et les consommateurs s’habituent à être sollicité de toute part. Il est donc normal que les stratégies s’adaptent au marché. Mais qu’en est-il vraiment ? Comment entreprendre si on est un débutant ou qu’on commence à peine à faire nos premières ventes (grâce aux anciennes techniques) ?

Dans cet article je vais vous partager tout ce que j’ai sais ou que j’ai pu expérimenter qui vous permettront de réussir en 2019 et d’enfin faire décoller votre business.

Révisez les bases

Résultat de recherche d'images pour "réviser"

On oublie souvent, à tort, que les bases restent les bases et que si elles ne sont pas maitrisées, les techniques avancées ne servent à rien. Elles sont les fondations de n’importe quel business. Nombreux sont les entrepreneurs qui malgré un succès certain, stagnent et peinent à dépasser un chiffre d’affaires à 6 chiffres. Pourquoi ? Je crois que vous avez compris : ils négligent les bases.

Mais est-ce réellement de notre faute ? La plupart des marketeurs (pas tous heureusement) nous vendent surtout les techniques avancées comme étant LA solution pour réussir sur le web. « Vous galérez à obtenir des prospects ? C’est normal, car vous ne connaissez pas LA dernière astuce qui est en train de tout changer ». Et nous voilà à acheter encore une énième formation 😊

Certes, généralement les bases sont belles et bien présentes dans ces formations (et de manières complètes). Mais soyons honnête ce n’est pas très sexy et puis ce n’est pas vraiment cela qu’on nous a vendu. Dès lors, on les néglige et on fait « semblant » de faire les exercices proposés par le formateur, car c’est ennuyeux et fatiguant. Ikigai, trouver son X, comprendre son prospect, resserrer sa niche, plan d’action, etc. C’est intéressant, mais bon : on sait déjà tout cela et puis on est là pour vendre non ? Pas pour une psychanalyse.

J’ai moi-même négligé les bases pendant 7 mois avant de me rendre compte que le produit que je voulais vendre ne me plaisait pas plus que cela et qu’il avait un potentiel économique limité. J’ai dû, après avoir pris conscience de mon erreur, abandonner tout le travail déjà réalisé pour recommencer à zéro. Quelle perte de temps ! Mais au fait de quelles bases parle-t-on ?

En voici les 3 points essentiels :

1) Identifiez VOTRE compétence spécifique
2) Trouvez VOS clients spécifiques et leurs problèmes spécifiques
3) Faites-leur une offre IRRÉSISTIBLE

C’est tout !!! Cela a vraiment l’air trop simple pour être vrai n’est-ce pas ?

Trouvez ce pour quoi vous êtes naturellement compétent et proposez votre expertise ou service à un client ayant un besoin profond en lien avec votre compétence. Au plus vous serez spécifique, au plus vous pourrez augmenter vos tarifs. En effet, vouloir résoudre tous les problèmes avec votre solution/vos compétences ne vous rendra pas crédible. Soyez un spécialiste plutôt qu’un généraliste. Les spécialistes sont généralement mieux rémunérés. Un chirurgien, par exemple, gagnera bien mieux sa vie qu’un médecin généraliste. Certes, son domaine de compétence reste limité, mais il est extrêmement compétent dans ce qu’il fait. Feriez-vous confiance à un médecin généraliste pour votre opération du cœur ? Non, et vos prospects non plus !

Une fois que vous savez ce que vous voulez faire et qui sont vos clients, il « suffit » de leur proposer une offre irrésistible. Le client doit avoir l’impression de faire une affaire. Il faut vraiment que la valeur perçue dépasse largement la valeur demandée.

SI ces 3 éléments sont présents alors vous êtes condamnés à réussir, peu importe la stratégie utilisée. Donc en 2019, vérifiez bien que vous proposez une offre irrésistible liée à une compétence spécifique à un problème spécifique pour un client spécifique.

La stratégie à adopter en 2019

Résultat de recherche d'images pour "increase"

En 2019, il vous faudra aborder 4 points essentiels qui constitueront les pilier de votre réussite :

  1. Regagnez la confiance de vos prospects
  2. La stratégie hybride
  3. Ne vous limitez plus à internet
  4. Mettez en route un plan d’action concret

Regagnez la confiance de vos prospects

En regardant le marché actuel, on remarque assez rapidement que les techniques classiques fonctionnent de moins en moins bien. La grosse tendance en 2019 sera le retour à la création d’une relation de confiance authentique. Nous allons revenir 20 ans en arrière et tenter de simuler une relation commerciale telle qu’on le faisait par le passé. Je fais bien entendu référence au marketing direct de qualité et non pas à ses dérives qui lui ont valu sa mauvaise réputation. En effet, l’objectif est de créer une relation de confiance et non pas de démarcher sauvagement vos prospects.

Pour faire cela, il faudra mettre en place 3 étapes :
1) Attirer l’attention et faire une bonne « première impression »
2) Faire connaissance
3) Créer une relation de confiance

Ensuite, vous pourrez encourager vos prospects à s’engager et à passer à l’action avec votre produit ou service. Ces principes étaient déjà valables au cours des 10 dernières années (bien plus longtemps en réalité[ ) et en 2019 ils deviendront incontournables au vu de la concurrence et d’une méfiance grandissante de nos chers prospects.

La stratégie hybride

Quelle stratégies concrètes appliquer en 2019 ? Le blogging, (la pub) Facebook, (la pub) Instagram, Messenger… ?

Ma réponse ne va pas vous plaire, mais en 2019, nos prospects sont très sollicités. Il faudra, comme les multinationales, être… partout… tout le temps . Ce qui en 2019, sera enfin possible pour un prix dérisoire.

Certains marketeurs, en avance sur le marché, sont déjà occupés à mettre en place ce genre de stratégies qui permettront (à terme) de rendre ce concept accessible à bas prix. En attendant, je vous conseillerais de ne pas vous limiter à un seul canal de communication, mais de vous diversifier. Attention tout de même à ne pas confondre « se diversifier » et « se disperser ». Car à force de vouloir tout faire, vous ne ferez rien.

Pour avoir côtoyé bon nombre d’entrepreneurs (de parfaits débutants à entrepreneur confirmé), j’en arrive à la conclusion que le blogging et la publicité sont des approches qui fonctionnent (à condition de savoir ce qu’il faut faire). Malheureusement, ces 2 approches ont leurs avantages et inconvénients. Je vous conseille donc d’avoir une approche hybride alliant contenu gratuit et publicité. En faisant cela, vous démultiplierez les résultats obtenus. Restez toutefois vigilant, car il ne s’agit pas ici de faire « un peu des deux » mais bien de mettre en place ces deux approches selon une stratégie bien définie. Le contenu gratuit et la publicité devront œuvrer dans la même direction pour que la magie opère.

Ne vous limitez plus à internet

Image associée

À tort, les marketeurs ont orienté de manière exclusive l’acquisition de trafic et la conversion vers le canal internet. Or d’autres techniques plus anciennes fonctionnent toujours : le réseautage local, le marketing direct ou encore la conversion par téléphone. Certes, ces approches ont leurs limites et sont généralement assez chronophages, mais elle fonctionne toujours. Pire, elles sont redevenues très efficaces, car abandonnées par l’élite (et laissé aux mauvais marketeurs).

Malheureusement, il arrive trop souvent que ces approches soient négligées, voire même dénigrées auprès des jeunes entrepreneurs. Or, quand on débute, il nous faut faire rentrer de l’argent, peu importe que ce soit en échange de notre temps. À vouloir tout avoir tout de suite : on n’obtient malheureusement rien.

Lorsqu’on débute, se créer un réseau local (des infopreneurs galèrent à vendre leur service sur internet à des clients au bout du monde alors qu’ils croisent tous les jours des prospects qualifiés en faisant leur course) et démarcher directement des clients ont un énorme atout. Car cela vous permettra de vous confronter directement à votre marché et de gagner rapidement en expérience au lieu de passer des heures chez vous à vous demander ce que veulent vos prospects.

Rien ne vous empêchera par la suite d’automatiser et de passer au numérique. Internet a beau avoir rendu plus simple l’entrepreneuriat : les bases restent les mêmes lorsque l’on débute : connaitre son marché et gagner en expérience.

Mettez en route un plan d’action concret

Résultat de recherche d'images pour "action plan"

Maintenant que vous avez votre stratégie, il ne reste plus qu’à mettre tout cela en musique. Prenez le temps de mettre en place un plan d’action concret qui peut par exemple prendre la forme d’un planning.

Pour réaliser ce plan d’action, prenez simplement votre objectif et découpez-le en des objectifs plus petit et plus simple à atteindre. Une fois que vous avez votre liste de mini-objectifs, estimez l’effort à fournir pour le réaliser et mettez ensuite ces mini-objectifs sur une ligne du temps. Je recommande de plutôt travailler avec des mini-objectifs qu’avec une liste de tâches. La raison est simple : un objectif est atteint ou n’est pas atteint alors qu‘une tâche peut être « en cours ». Généralement, il est souvent observé dans le cadre de la gestion de projet en entreprise que rapidement, beaucoup de tâches sont « en cours » et donnent alors l’impression que vous êtes occupé alors qu’en réalité vous n’avez pas produit le moindre résultat concret vous rapprochant de votre objectif.

Dernier conseil : ne restez pas seul

Image associée

Entreprendre est une tâche ardue et vous passerez par toutes les émotions (par exemple, au moment où j’écris ces lignes je ne suis pas très motivé, car je suis encore occupé à « sacrifier » mon dimanche soir pour quoi au juste ? 😊). Restez au contact de personnes qui sont dans le même mindset que vous ou encore mieux faites-vous accompagner par quelqu’un qui pourra vous aiguiller (mentor, coach, mastermind…).


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *